ACTUALITES - 07 février 2019

WhatsApp explique comment il combat la messagerie en bloc et les faux comptes sans jamais lire vos messages


WhatsApp a expliqué aujourd'hui comment il abordait la propagation de la désinformation sur sa plate-forme de messagerie instantanée alors que l'Inde se préparait pour sa plus grande élection. Le pays est le plus grand marché de WhatsApp et celui sur lequel son service a été examiné de près par le gouvernement.

Les spams et les faux comptes de messagerie sont deux des problèmes les plus considérables auxquels sont confrontés les médias sociaux et les applications de messagerie. Mais WhatsApp a détaillé ses améliorations dans la lutte contre ces problèmes néfastes.

Aujourd'hui, Whatsapp veut mettre fin à la pratique douteuse et a donné plus de détails sur certaines des mesures utilisées pour la combattre. La société appartenant à Facebook a expliqué que deux d'entre elles sont fournies par ces propres utilisateurs: qui est la possibilité pour les utilisateurs eux-mêmes de signaler des numéros et la limite d’envoi des messages créée pour empêcher la prolifération de fausses nouvelles. Toutefois, l'application utilise d'autres méthodes pour éviter les pratiques dérangeantes.

Selon le site web Venturebeat, les dirigeants de WhatsApp ont révélé que la plate-forme de messagerie élimine en moyenne deux millions de comptes par mois. Les dirigeants s’exprimaient lors d’une conférence de presse à New Delhi en Inde (comme je vous l'ai dit plus haut, l'Inde est le plus grand marché de WhatsApp ).

Whatsapp a mis sur pieds un système d’apprentissage automatique (IA) pour détecter et bannir les comptes présentant un «comportement douteux», ont déclaré les dirigeants de la société. Ce comportement comprend l'envoi de messages en masse et la création de plusieurs comptes afin de diffuser un contenu «inapproprié».

Le système d'apprentissage automatique a atteint un point où il est capable d'interdire 20% des comptes incomplets lors de la phase d'inscription à la plate-forme de messagerie, ont déclaré les dirigeants de WhatsApp.

WhatsApp supprime 2 millions de comptes par mois

Selon Matt Jones qui est ingénieur logiciel chez WhatsApp, pour éviter de devenir un écosystème de plus en plus utilisé pour la diffusion de pourriels, WhatsApp interdit en moyenne deux millions de comptes par mois. En outre, la société indique que 75% des deux millions de comptes bannis chaque mois se font par le biais d'un algorithme utilisant l'apprentissage automatique (IA).

L'ingénieur ajoute que certains spammeurs ont également abusé de la plate-forme en utilisant un "logiciel spécial" pour exécuter plusieurs comptes WhatsApp sur un seul ordinateur. L’ingénieur affirme qu’ils ont également trouvé des appareils prenant en charge «des dizaines» de cartes SIM.

"Nous ne sommes pas ici pour donner un microphone aux gens et aux bots, WhatsApp parle de messagerie privée", a déclaré Matt Jones lors d'une réunion avec des journalistes en Inde. La décision de choisir le pays dans lequel déposer des actions anti-spam est allégorique.

Le pays est le plus grand marché de WhatsApp et se prépare à tenir ses élections générales en avril. Avec 1,5 milliard d'utilisateurs dans le monde, WhatsApp disposera d'un autre moment important pour voir si les efforts de désinformation fonctionnent réellement.



Laisser un commentaire


Voir aussi

Voici les spécifications du Meizu Note 9 qui sont apparues sur benchmarks AnTuTu avant le lancement le 6 mars

Le Meizu Note 9 est équipé d'un écran de 6,2 pouces avec une encoche en forme de goutte d'eau.