ACTUALITES - 03 janvier 2019

L'USB-C gagne une authentification capable de protéger vos données


L'USB-C est de plus en plus utilisé dans les téléphones portables, les ordinateurs portables et les accessoires, ce qui ne fait qu'augmenter sa visibilité pour les cybercriminels. La popularité de la norme nécessite des améliorations en matière de sécurité et a conduit le USB Implementers Forum (USB-IF) à créer un protocole d'authentification.

L'organisation souhaite que les fabricants adoptent un processus permettant de vérifier si les périphériques USB-C connectés à leurs périphériques sont réellement sûrs. Une fois implémenté, il peut prendre des mesures lors du chargement et du transfert de fichiers.

Selon USB-IF, l'authentification permet aux systèmes de se protéger des chargeurs non conformes et de réduire les risques de microprogrammes ou de matériel malveillants qui tentent d'exploiter les connexions USB. La vérification est effectuée au moment de la connexion, avant que les autorisations ne soient accordées ou que les données ne soient transférées.

"En utilisant ce protocole, les systèmes hôtes peuvent confirmer l'authenticité d'un périphérique USB, d'un câble USB ou d'un chargeur USB, y compris des aspects du produit tels que les fonctionnalités et l'état de la certification", a déclaré l'organisation dans un communiqué de prèsse.

Comme le mentionne How-To Geek dans un article, l'authentification peut s'avérer très utile lors du chargement du téléphone dans des lieux publics, par exemple. Dans ce cas, il serait possible d'identifier si le chargeur est fiable afin de préserver vos données de tout risque.

Bien entendu, l'authentification ne sera pas proposée si rapidement. Pour le moment, il ne s'agit que d'une suggestion pour les fabricants et non d'une exigence. Dans tous les cas, il est fort possible que les entreprises souhaitent offrir plus de sécurité à leurs utilisateurs.



Laisser un commentaire


Voir aussi

Google dépense 40 millions de dollars pour acheté la technologie de Fossil Smartwatch

Google obtient la propriété intellectuelle et une partie de l'équipe de recherche et développement de Fossil.